Règles d’admissibilité

  1.  Un stage comporte une durée d’au moins 8 semaines continues ou discontinues situées entre le début et la fin de la période (été ou hiver). Pour être admissible, une semaine doit compter au minimum 20 heures de travail. La durée totale du stage ne peut être inférieure à 224 heures.
  2. Lors de son inscription l’étudiant doit s’engager à effectuer les deux stages ATE pour pouvoir participer à la mesure. Les stages ATE ne sont cependant pas obligatoires pour l’obtention du diplôme d’études collégiales.
  3. Un étudiant qui n’a pas complété le premier stage ne sera pas admissible au second stage.
  4. L’étudiant doit avoir complété les sessions suivantes avant d’accéder au premier stage (A1 : automne 1ère année, H1 : hiver 1ère année, etc.) :
  5. L’étudiant a la responsabilité de s’assurer que le total de ses heures en milieu de travail accumulées lors de ses deux stages ATE soit supérieur au seuil de 20% de la durée de son diplôme d’études collégiales.
Programme A1 H1 A2 H2 Seuil
Gestion des communications graphiques x x 468 h
Techniques d’éducation à l’enfance x x 498 h
Techniques d’éducation spécialisée x x 549 h
Techniques de comptabilité et de gestion x x 474 h
Techniques de design d’intérieur x x 525 h
Techniques de l’informatique x x x x 528 h
Techniques de tourisme x x x x 504h
Technologie du génie civil x x 525 h
Technologie du génie industriel x x 519 h
  1. Dans le cas du stage # 2 de la session d’hiver, l’étudiant est tenu d’effectuer le retour en classe prévu à la suite de son stage ATE.
  2. La rémunération du stagiaire est obligatoire et donne à l’employeur le droit au crédit d’impôt au niveau provincial.
  3. L’étudiant stagiaire est considéré à titre d’employé salarié au sens de la loi sur les normes du travail.
  4. L’étudiant stagiaire peut faire ses deux stages chez un même employeur, ou dans deux entreprises différentes
  5. Le stage doit faire l’objet d’un contrat officiel signé par l’entreprise, l’étudiant et le Cégep. Une description des tâches du stagiaire doit figurer sur ce contrat ou y être annexée.
  6. Le stage fera l’objet d’un suivi d’un enseignant à au moins une reprise pendant sa durée. L’étudiant et l’entreprise seront avisés du moment de cette activité.
  7. Lors de la dernière semaine de stage, l’employeur complète et retourne la fiche d’évaluation du stagiaire par l’employeur.
  8. Lors de la dernière semaine de stage, le stagiaire complète le rapport de stage ATE de l’étudiant.
  9. Le défaut de respecter l’une ou l’autre des règles énoncées précédemment entraînera l’inadmissibilité du stage privant en conséquence l’employeur de l’accès au crédit d’impôt et l’étudiant de l’obtention de sa mention ATE au diplôme.

    vous voulez en savoir plus sur l'alternance travail-études?

    Alain Ainsley

    418 228-8896,
    poste 2237

    Contactez-moi